Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Fermer

Mot de passe oublié

Entrez votre adresse email, nous vous enverrons un mail avec vos identifiants

Fermer

Connectez-vous ou inscrivez-vous

Vous n'avez pas encore de compte ?

S'inscrire>

  • Accueil >
  • Comment en finir avec les imperfections ?

Comment en finir avec les imperfections ?


A l’âge adulte, de nombreuses femmes se plaignent encore de pores dilatés, de points noirs. Inutile de subir. Il y a des solutions !

Il se cache beaucoup de choses sous la notion « d’imperfections ». Cela va du simple état de « peau grasse », avec des pores dilatés et des points noirs à l’acné sévère avec de boutons enflammés, en passant par les poussées périodiques, dues au bouleversement hormonal.
Chaque cas nécessite une prise en charge sur mesure, en fonction de l’importance des lésions et de l’impact psychologique ressenti.
Certaines trouvent rapidement leur bonheur avec une cosmétique adaptée quand d’autres souffrent énormément avec leur peau et nécessitent une prise en charge médicale. Les cinq commandements du Dr Nina Roos, dermatologue*

Les atouts pour une peau impeccable :

L’hygiène de vie tu surveilleras

S’il n’existe pas de preuves formelles indiquant que certains aliments favorisent l’acné, comme on le pense souvent pour le chocolat, une alimentation riche en mauvaises graisses et en sucre raffiné, modifie les secrétions hormonales et augmente l’inflammation. Le manque de sommeil et le stress sont aussi des facteurs favorisants l’acné.

Douce avec ta peau tu seras

Qu’il s’agisse d’une simple peau grasse ou d’une véritable peau à boutons, vous devez traiter votre épiderme avec délicatesse. A trop le décaper (ce qui est souvent le réflexe), vous ne faîtes qu’entretenir la séborrhée et l’inflammation. Autrement dit, encore plus de sébum et de boutons. Hydratez bien votre peau avec un soin fluide ou un sérum, cela limitera la production de sébum. Et ne triturez pas les boutons. Vous risquez d’en faire éclore de nouveaux et de conserver des marques. Le bon geste est de les asséchez avec une pâte d’argile par exemple.

Les bons cosméceutiques tu choisiras

Une peau à imperfections se traite avec des produits conçus spécialement étudiés pour elle. Il existe des gammes pour les femmes adultes. Nettoyez votre visage matin et soir, avec un gel nettoyant doux, qui désobstrue les pores et purifie. C’est d’autant plus important si vous habitez une grande ville car il est aujourd’hui prouvé que la pollution a un impact sur l’acné. Il est donc important de nettoyer toutes les particules laissées à la surface, qui se fixent sur les lipides cutanés et les dénaturent. Ensuite, appliquez un sérum adapté qui resserre et exfolie. Ils  renferment des actifs qui régulent la production de sébum, des kératolytiques (acide glycolique, acide salycilique, etc) qui « grignotent » les bouchons cornés pour libérer les pores (ils lissent en même les rides) des ingrédients qui luttent contre le P. Acnes, la bactérie à l’origine de l’inflammation et des dépigmentants qui contrôlent la production de mélanine pour limiter l’apparition de marques.

Tes excès de zèle tu calmeras

A trop vouloir en faire, vous risquez d’aggraver l’état de votre peau.  Evitez d’additionner les cosmétiques traitants et les médicaments (les acides de fruits et le peroxyde de benzoyle font mauvais ménage).

Quels traitements spécifiques chez le médecin esthétique ?

Les peelings

Dans le cadre d’une acné, un acide trichloracétique léger (dosé à 15%), répété 4 ou 5 fois, à un mois d’intervalle, peut compléter utilement le traitement antibiotique prescrit par le dermatologue, pour éliminer les bouchons cornés, estomper les cicatrices et donner un bon coup d’éclat. Mais il peut être aussi proposé aux patients qui ne veulent pas, ou ne peuvent pas recevoir un traitement au Roaccutane. Les suites : des rougeurs façon « coup de soleil » (que l’on peut masquer sous un fond de teint) et une desquamation légère pendant 3 jours. Vous pouvez donc parfaitement programmer votre peeling à l’heure du déjeuner ! Prix : environ 150 € la séance. 

Pour les peaux à imperfections, on peut alterner le peeling à l’acide trichloracétique à 15 % avec un peeling à l’acide glycolique (dosé entre 50 et 70 %) qui, lui, est efficace pour resserrer les pores. Prévoir deux séances de chaque, espacées d’un mois. Prix du peeling à l’acide glycolique : environ 80 € la séance.

La photothérapie Sebacia

Les médecins manquent encore un peu de recul sur ce nouveau traitement contre l’acné modérée à sévère, dont le protocole est toujours en évaluation sur le marché français, mais qui semble néanmoins prometteur. Il est indiqué en première intention aux patients qui ont des contre-indications aux antibiotiques ou aux femmes qui ont un projet de grossesse. Une solution composée de microparticules d’or et de silice est appliquée sur le visage, puis massée pour les faire pénétrer à l’intérieur des glandes sébacées. Ensuite, l’ensemble du visage est balayé par une lumière laser. Les particules vont absorber cette énergie et provoquer la destruction des glandes sébacées. Comptez environ 1 h, la séance. Les suites : des rougeurs et un léger œdème du visage pendant quelques heures. Trois séances à une semaine d’intervalle sont préconisées. A 6 mois, on observe une diminution de 60 % des lésions inflammatoires. Prix : A suivre, donc.

* auteure de « Une peau en pleine forme ! », aux Editions Solar Santé.

Skin Ceuticals

Your browser isn't supported

You can download a new browser :

Firefoxgoogle chromeoperainternet explorer