Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Fermer

Mot de passe oublié

Entrez votre adresse email, nous vous enverrons un mail avec vos identifiants

Fermer

Connectez-vous ou inscrivez-vous

Vous n'avez pas encore de compte ?

S'inscrire>

Tout sur l'acide hyaluronique

Si la beauté dont nous rêvons peut évoluer avec le temps, il est certain que nous avons tous pour ambition, et à tout âge, d’obtenir l’air moins fatigué et le teint frais ! C’est pourquoi l’acide hyaluronique, molécule star de la médecine esthétique s’est imposé comme l’actif “chouchou” des françaises.

Mais qui est-il ? Décryptage…

L’acide hyaluronique (A.H.) est un humectant naturel présent dans chaque tissu du corps humain. Il est présent en hautes concentrations au niveau de la peau et au contour de l’oeil. En tant qu’hydratant naturel du corps, cette molécule hydrophile agit comme une éponge qui attire et retient jusqu’à 1000 fois son poids en eau. C’est donc un excellent hydratant pour la peau.

Alors, pas étonnant qu’il soit considéré comme un actif de référence dans les soins cosmétiques par les dermatologues.

Dans la peau, l’acide hyaluronique a une durée de vie assez courte. Toutes les 24 heures, 30 à 50% de ses molécules sont détruites. Et avec l’âge, sa concentration dans la peau décline progressivement.

Dès 20 ans, sa production commence à ralentir et le phénomène s’accélère vers 40 ans.


La conjonction d’une faible production et d’une diminution rapide conduit à un déficit d’acide hyaluronique dans la peau et à l’installation des signes du vieillissement.

Quel est son mode d’action ?

Pour une efficacité optimale, en cosméceutique, on utilise l’acide hyaluronique dans les sérums et dans les crèmes, sous une forme assimilable par la peau pour son résultat repulpant. Il se comporte comme une gelée qui se gorge d’eau et apporte son effet rebondi à la peau : les molécules sont absorbées à la surface de la peau et se glissent dans l’épiderme pour former un matelas moelleux. La peau est donc regonflée, les ridules disparaissant au profit d’un coup d’éclat et d’un teint frais.

Il existe différentes sortes d’acide hyaluronique. En grosse molécule, elle infuse les couches superficielles de l’épiderme. Pour en pénétrer les couches profondes on retrouvera la molécule fragmentée, de petite taille, elle favorise la pénétration de l’actif. On choisira la forme microencapsulée pour permettre une libération lente et optimiser ainsi son bénéfice durable.

Vous l’avez bien compris, on préfèrera l’acide hyaluronique en "haut poids moléculaire" pour hydrater et lisser les ridules de déshydratation et de "bas poids moléculaire" pour une action plus repulpante.

Est-il adéquat pour tous ?

Et OUI ! L’acide hyaluronique peut être utilisé par tous. Que vous souhaitiez maintenir l’hydratation de votre peau ou retarder les signes de l’âge, vous pouvez vous tourner vers cet actif biocompatible de choix.


Les peaux jeunes le sélectionnent pour son rôle majeur sur l’hydratation et contribue ainsi à booster leur éclat.

Les peaux plus matures apporteront du volume au sein du derme, qui joue un rôle important dans l’épaisseur de la peau.

Les peaux sensibles ne vont pas s’abstenir car il est extrêmement bien toléré par tous les types de peaux.

Envie d’une action plus ciblée sur les signes du vieillissement cutané ?

Deux solutions s’offrent à vous :

En cosméceutique, on misera sur la formule et la synergie des actifs anti-âge, idéaux en pré et post-actes esthétiques.


En cabinet, votre médecin fera son choix en fonction de la zone à traiter avec un produit de comblement adapté, pour un résultat immédiatement visible.

Skin Ceuticals

Your browser isn't supported

You can download a new browser :

Firefoxgoogle chromeoperainternet explorer