Quels actifs privilégier dans mon sérum ?

Le sérum se distingue des autres soins cosmétiques par sa capacité à pénétrer la peau jusqu’au derme (deuxième couche constitutive de la peau). En profondeur, le sérum peut ainsi agir efficacement sur les fondations de la peau pour répondre à des problèmes ciblés : hydrater les peaux sèches, réduire les rougeurs, diminuer les taches pigmentaires, corriger les rides, apaiser les peaux acnéiques, …

Comment choisir le sérum qui sera adapté à votre problématique de peau ? Il faut savoir que l’action du sérum est définie par les principes actifs présents dans sa formule. Ces principes actifs répondent aux noms de Vitamine C, Vitamine E, Acide Hyaluronique, Glycolique, Férulique, … et sont responsables des bienfaits du sérum sur la peau. Faites connaissance avec ces molécules actives pour sélectionner le bon sérum.
Les actifs anti-âge
Les antioxydants, la base d’une peau en bonne santé

Les antioxydants sont des molécules qui agissent contre l'oxydation de nos cellules, elle-même provoquée par des facteurs extérieurs (aussi appelés “radicaux libres”) tels que la pollution, la cigarette, les rayons ultra-violets, la lumière bleue des écrans ... Concrètement ces radicaux libres déstabilisent les cellules de notre corps, entraînant leur vieillissement prématuré et, dans le cas de la peau, l’apparition de rides ou d’autres dommages cutanés. Les antioxydants viennent contrer ce phénomène par l’apport d’un électron pour satisfaire le besoin des radicaux libres et ainsi rétablir l’équilibre nécessaire à notre santé.

Assimilé par le corps à travers la consommation de divers aliments (fruits, cacao, noix, gingembre,...) ou de comprimés, les antioxydants peuvent également être appliqués directement sur la peau grâce aux sérums. Après des années de recherches, plusieurs douzaines d’antioxydants expérimentés et de nombreux tests cliniques, quatre antioxydants se sont distingués par leur capacité à pénétrer la peau et délivrer leurs bénéfices : la Vitamine C, la Vitamine E, l’Acide Férulique, la Phlorétine.

Outre leur protection antioxydante supérieure contre les radicaux libres, les actifs antioxydants permettent également de stimuler la synthèse naturelle des protéines de la peau (parmi lesquelles le collagène responsable de la fermeté de la peau) et d’améliorer l’apparence des signes visibles de l’âge dû au photo-vieillissement (rides et taches pigmentaires). Son action généralisée est la promesse d’une peau ferme et d’un teint uniforme et éclatant.

1. La Vitamine C, la star des antioxydants

La Vitamine C est le premier antioxydant dont il a été découvert la capacité à être absorbée par la peau pour y délivrer des bénéfices antioxydants. Cette découverte est cependant assujettie à trois conditions :
- La Vitamine C doit être pure. En effet alors que l’on utilise avec succès des dérivés de la Vitamine C pour créer des compléments alimentaires en comprimés, les sérums à la Vitamine C doivent impérativement être constitués de Vitamine C pure (acide L-ascorbique) pour être efficace.
- La concentration du sérum en Vitamine C doit être entre 10 et 20% au sein de la formulation du sérum. En effet, c’est le degré de concentration optimal pour prodiguer des effets sur la peau.
- Enfin, le pH de la formule doit être relativement faible (acide) pour permettre à la Vitamine C de pénétrer efficacement la peau.

2. La synergie avec la Vitamine E, l’Acide Férulique et la Phlorétine

Suite à la découverte de la bonne formule pour créer un sérum efficace à la Vitamine C, des années de recherche supplémentaires ont permis d’affirmer qu’en matière d’antioxydants : ensemble on est plus fort. En effet, alors que l’on découvre l’efficacité topique de la Vitamine E, on découvre également que lorsqu’elles sont appliquées ensemble sur la peau, les Vitamines C et E renforcent mutuellement leurs actions. Leurs effets combinés sont nettement supérieurs comparés aux effets d’un antioxydant utilisé seul et en grande quantité. Ce constat se vérifie également avec les deux molécules antioxydantes découvertes par la suite : l’Acide Férulique et la Phlorétine . Combinés, les antioxydants forment une synergie, ils travaillent ensemble pour obtenir les résultats souhaités.
Une utilisation quotidienne de sérum antioxydant permet de maintenir une concentration optimale d’antioxydant dans la peau pour prévenir les dommages des radicaux libres. Cette routine est d’autant plus importante à la suite de procédures esthétiques non invasives, pour en voir les résultats perdurer. Dans les deux cas, peu de produit suffit. En effet, 6 gouttes sur le visage par jour sont suffisantes pour maintenir une concentration optimale et avoir une peau en pleine santé. Vous avez une problématique de peau précise à régler telle que la présence d’imperfections, l’hyperpigmentation ou autre ? L’absorption rapide des sérums antioxydants vous permet l’application d’un deuxième sérum aux actifs ciblés. C’est ce que l’on appelle le layering de sérums.

L’Acide Hyaluronique, la référence anti-âge

L’ Acide Hyaluronique est une référence en matière de lutte anti-âge. Humectant naturel capable de retenir jusqu’à 1000 fois son poids en eau, il est en partie responsable de l’hydratation et du volume de la peau. Contenu dans un sérum, il permet d'accroître la synthèse naturelle d’ Acide Hyaluronique au sein du derme (deuxième couche constitutive de la peau) et d’augmenter de plus de 50% l’expression du collagène I (la forme de collagène la plus abondante). Résultats visibles : la peau est hydratée, repulpée et les rides sont lissées.

L’Acide Tranexamique, un actif efficace contre les défauts pigmentaires

L’ Acide Tranexamique (TXA) est un acide aminé dérivé de la Lysine. Contenu dans un sérum, il permet de diminuer la synthèse de mélanine responsable de l’hyperpigmentation. Comment ? En agissant directement sur les médiateurs inflammatoires à l’origine de la production de mélanine. Concrètement, l’ Acide Tranexamique (TXA) désactive ces messagers excessifs pour prévenir mais aussi corriger l’hyperpigmentation légère à sévère (mélasma).

Autres actifs

- L’Acide Glycolique : exfoliation. Issu du sucre de canne, l' Acide Glycolique est une référence en matière d’exfoliation de la peau. Concrètement, les sérums enrichis en Acide Glycolique permettent de détacher de façon homogène les cellules mortes à la surface de la peau et d’avoir un effet peeling, boostant ainsi le renouvellement cellulaire. Utile pour l’homogénéité et l’éclat du teint, les soins à l’Acide Glycolique permettent également de réduire les signes de l’âge.

- Le Resvératrol : longévité. Extrait de Renouée du Japon (Polygonum cuspidatum), une plante herbacée d’Asie orientale, le Resvératrolest aussi connu comme la “molécule de longévité”. Contenu dans un sérum, le resvératrol permet de neutraliser les effets néfastes des radicaux libres et ainsi d’atténuer les signes visibles du vieillissement de la peau. 1% de Resvératrol pur et stabilisé suffit pour atteindre la concentration optimale. Photosensibilisant, le R Resvératrolest un actif privilégié des soins de nuit et nécessite une protection solaire complémentaire lorsqu’il fait partie intégrante d’une routine beauté.

- Acide Salicylique : imperfections. L’ Acide Salicylique un élément organique issu des végétaux. Son application topique à travers l’utilisation d’un sérum permet de traiter les peaux grasses à tendance acnéique. En effet l’ Acide Salicylique agit au niveau du derme pour réguler la prolifération de bactéries à l’origine de la formation de boutons. Enfin, son action exfoliante mêlée à des vertus anti-inflammatoires lui permettent d’être toléré par tous les types de peau pour réduire les pores dilatés tout en régulant les imperfections