Taches brunes et hyperpigmentation

Tout au long de l’année, l’épiderme est agressé par divers facteurs, comme les hormones, les rayons UV et la pollution qui, avec le vieillissement cutané, peuvent entraîner une exacerbation de la production de mélanine, dont le surplus va migrer à la surface de la peau pour former une tache pigmentaire.
Plus de 50 % des femmes ayant entre 35 et 55 ans sont touchées par l’apparition de zones d’hyperpigmentation plus ou moins étendue, notamment au niveau du visage, du cou et du décolleté. Il s’agit de taches brunes qui ont tendance, au fil du temps, à s’épaissir, à devenir plus foncées et à s’agrandir.

Taches brunes et hyperpigmentation : les causes

Autrefois généralement provoquées par une grossesse ou par un déséquilibre hormonal, les taches pigmentaires surgissent aujourd’hui sans motif apparent : le stress psychophysique joue un rôle important sur le dérèglement de la production d’œstrogènes qui peuvent facilement déclencher une production excessive de mélanine. Une autre cause établie est l’exposition prolongée aux rayons du soleil sans une protection adéquate : la pénétration des rayons UV entraîne une plus grande production de radicaux libres et peut provoquer une hyperpigmentation au niveau endocellulaire.
Le vieillissement de la peau et donc des fibroblastes, les protéines qui produisent le collagène et l’élastine contribuant fermeté et de l’élasticité de la peau, facilite l’apparition de zones d’hyperpigmentation en stimulant une surproduction de mélanine. Chaque tache brune présente des caractéristiques spécifiques qui dépendent des raisons de son apparition, de son épaisseur, de sa localisation, du type de peau et de l’âge. En règle générale, des soins constants, réguliers et prolongés dans le temps sont nécessaires pour éclaircir la tache et empêcher qu’elle ne réapparaisse.

Taches brunes et hyperpigmentation : comment les éviter ?

Afin de minimiser l’apparition de taches brunes, il est fondamental d’agir sur trois fronts :
ÉTAPE 1 : Prévenir le stress oxydatif causé par un excès de radicaux libre
Utiliser des antioxydants permet de neutraliser les effets néfastes de ces molécules très réactives et très instables. Des principes actifs tels que la vitamine C pure, l’acide férulique et l’acide glycolique sont particulièrement indiqués pour soigner les signes de vieillissement causés par les radicaux libres, tels que les rides, les imperfections, les taches brunes, et la déshydratation
ÉTAPE 2 : Protéger la peau des rayons UV
La deuxième action essentielle est de se protéger des rayons UV qui, avec la pollution, sont responsables des processus d’accélération du vieillissement et de l’apparition de rides, de taches solaires, de la perte de tonus et d’élasticité de la peau. L’utilisation d’une protection solaire à large spectre est la solution la plus efficace pour protéger la peau du vieillissement solaire, aussi bien en été qu’en hiver.
ÉTAPE 3 : Corriger avec des soins visage ciblés
Enfin, la troisième action à adopter est l’utilisation de crèmes et sérums visage à base de principes actifs spécifiques comme l’acide tranexamique, actif anti-tache déjà star en Asie, qui présente une efficacité prouvée à désactiver les médiateurs de l’inflammation (à la base du processus d’hyperpigmentation).

CORRIGER

Discoloration Defense Serum

95,00 €

types de peaux
  • Sèche
  • Normale
  • Grasse
  • Mixte
  • Sensible

Prévenez-moi par email lorsque cet article sera disponible.