Contenu principal

  1. Accueil
  2. Les actes esthétiques
  3. les neurotoxines pour limiter les signes visibles du vieillissement

LES NEUROTOXINES POUR LIMITER LES SIGNES VISIBLES DU VIEILLISSEMENT

Les injections de neurotoxines pour lisser la peau et limiter les signes visibles de l’âge

Les neurotoxines sont de plus en plus plébiscitées pour réduire les effets du vieillissement sur la peau. Botox®, Dysport® ou encore Xeomin®, ces toxines sont injectées dans la peau en très faible quantité afin de détendre temporairement les muscles du visage en bloquant les signaux nerveux. Si elles sont principalement utilisées pour réduire l’apparence des rides et des plis, elles préviennent également le développement des rides et ridules.



QU’EST-CE QUE LES NEUROTOXINES ?


Les produits de comblement dermique comme l’acide hyaluronique peuvent réduire, voire éradiquer l’apparence des plis de la peau en remplissant littéralement les creux, ce qui en fait une excellente solution pour les rides statiques. En revanche, ils ne peuvent éradiquer à eux seuls les rides dues aux mouvements musculaires dynamiques. La seule méthode efficace sur ces rides est l’utilisation des neurotoxines.

Les neurotoxines, comme le Botox®, sont des protéines injectées dans le muscle hyperactif pour le détendre. Elles fonctionnent en bloquant les signaux envoyés par les nerfs aux muscles responsables des contractions. Une fois le signal bloqué, le muscle ne peut plus répondre, ce qui adoucit et relâche la ride associée au mouvement. En d'autres termes, une neurotoxine “gèle” les muscles du visage, effaçant complètement les rides ou les empêchant de s'approfondir.


POURQUOI UTILISER LES INJECTIONS DE NEUROTOXINES ?


Reconnue comme l’une des interventions cosmétiques les plus prisées du marché, l’injection de neurotoxines est traditionnellement utilisée dans le cadre d’interventions anti-âge.

Les rides du visage sont classées en deux catégories : statiques et dynamiques. Les rides statiques sont les ridules de faible profondeur ou de profondeur moyenne qui sont toujours visibles, même au repos. Elles se forment en raison d’inflammations répétées induites par les agressions environnementales (radicaux libres) ou d’habitudes que l’on prend, comme la position pour dormir. Les rides dynamiques, quant à elles, sont directement liées aux mouvements des muscles du visage et aux expressions qu’ils créent et ce sont notamment ces dernières que les injections de neurotoxines ciblent.

Toutefois, les injections de Botox® sont de plus en plus recherchées en tant que mesure préventive contre les effets du vieillissement. Il y a quelques années, la plupart des gens avaient recours aux injections de neurotoxines à partir de 45 ans environ. Aujourd’hui, cette solution accompagne souvent les routines de soins de la peau des patient(e)s âgé(e)s entre 20 et 30 ans souhaitant prévenir la formation des rides. Afin de savoir quand et où recevoir une injection de neurotoxines, il convient de consulter un dermatologue ou un chirurgien esthétique de confiance et chevronné, capable d’évaluer précisément votre peau et de décrire les résultats qu’il est possible d’obtenir grâce aux neurotoxines.


QUAND APPARAISSENT LES EFFETS D’UNE INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE OU D’AUTRES NEUROTOXINES ?


Le temps qu'il faut à la neurotoxine pour commencer à “geler” le muscle dépend de la formulation, de la quantité injectée et de la vitesse à laquelle cette dernière se propage chez un(e) patient(e). Les résultats sont généralement visibles dans les 7 jours suivant l’injection. La durée d’action des neurotoxines dépend elle de la quantité injectée et de la rapidité de l’organisme à les métaboliser. De nombreux patients évoquent une période “active” de 3 à 4 mois.

Notez qu’il est important que la zone traitée ne soit manipulée d'aucune façon pendant au moins quatre heures ou plus après l'intervention. Cela peut déplacer la neurotoxine et donc peut transférer l'effet sur une autre zone du visage non désirée.


L’INJECTION DE NEUROTOXINES EST-ELLE SANS DOULEUR ?


Les neurotoxines sont directement injectées dans les muscles ciblés à l’aide d’une fine aiguille. Si l’intervention est très peu invasive, elle n’est pas complètement indolore.

Beaucoup comparent cette sensation à une épilation à la cire. Il est donc possible d’appliquer une crème anesthésiante sur le site d’injection avant le traitement. Après l’injection, vous pouvez observer de petites gouttes de sang sur les sites d’injection, mais celles-ci disparaissent généralement au bout de quelques heures. De même, il n’est pas rare de voir apparaître contusions, rougeurs et/ou gonflements sur les sites d’injection, qui disparaissent également.


OÙ SE FAIRE INJECTER DU BOTOX® ?


Si l’injection de Botox®, Dysport® ou Xeomin® est considérée comme une intervention cosmétique non chirurgicale, elle nécessite une formation et des compétences très spécifiques. Afin d’éviter tout effet indésirable inattendu ou toute complication, il convient de procéder à ce traitement dans un cadre médical où seuls des professionnels agréés pratiquent cette intervention. Dermatologues et chirurgiens esthétiques ont généralement une grande expertise en matière d’anatomie du visage et de mouvement musculaire.

Lors du choix de votre praticien, il est important de rechercher un professionnel ayant une formation et des expériences éprouvées dans l'exécution du traitement. Les photos “avant/après” des patients précédents sont un excellent moyen d'évaluer la qualité du traitement.


EST-IL ESSENTIEL DE SUIVRE UNE ROUTINE DE SOINS À DOMICILE APRÈS L’INJECTION DE NEUROTOXINES ?


Il est recommandé de suivre une routine de soins à domicile après une injection de neurotoxines. SkinCeuticals, référence dans le soin post acte esthétique, est souvent préconisée pour minimiser les effets secondaires d’une injection de Botox® tout en maximisant ses bénéfices.

Nous conseillons en général un bon nettoyage de peau avec notre Gentle Cleanser, puis d’appliquer ensuite un sérum antioxydant à la vitamine C comme notre C E Ferulic, puis d’utiliser notre crème anti-rides restructurante A.G.E Interrupter et enfin de protéger votre peau avec notre protection solaire Ultra Facial Defense SPF50+.

Dans tous les cas, consultez systématiquement votre médecin pour obtenir des conseils personnalisés à appliquer chez vous.




NOS EXPERTS VOUS RECOMMANDENT

Message d'orientation
Pour une expérience optimale, veuillez tourner votre appareil