Contenu principal

  1. Accueil
  2. Les actes esthétiques
  3. Les traitements au laser pour améliorer l’apparence des photodommages et des cicatrices

Les traitements au laser pour améliorer l’apparence des photodommages et des cicatrices



Réalisés par des professionnels, les traitements au laser reposent sur l’utilisation de la lumière et de la chaleur pour déclencher une réponse contrôlée au niveau de la peau et ainsi favoriser la cicatrisation. Ces traitements de resurfaçage cutané stimulent le renouvellement cellulaire et la production de collagène afin d’aider à améliorer l’apparence des rides et ridules, des cicatrices présentant des dépressions ou de la couleur et du grain de peau.



QU’EST-CE QU’UN TRAITEMENT AU LASER ?


Un traitement au laser est un traitement de resurfaçage de la peau qui, sous l’action de lumières émises à différentes longueurs d’ondes, stimule le renouvellement cellulaire afin d’homogénéiser et unifier le grain de peau et avoir un effet anti-âge.

Il existe des traitements au laser ablatifs et non ablatifs. Les lasers ablatifs, comme le dioxyde de carbone (CO2) et l’erbium (ER : YAG), vaporisent la surface de la peau afin de déclencher le processus de réparation des tissus et de stimuler la production de collagène. Les lasers non ablatifs, eux, génèrent de la chaleur sous la peau pour induire une blessure contrôlée dans le derme sans endommager l’épiderme. Les lasers non ablatifs sont moins invasifs que leurs équivalents ablatifs. Le temps d’arrêt d’activité est bien plus court et la probabilité de développer des effets indésirables extrêmement réduite.


QUI PEUT EFFECTUER DES TRAITEMENTS AU LASER ?


Les traitements laser non ablatifs constituent la solution idéale pour les personnes de phototype I à III et au teint clair à mat cherchant à réduire l’apparence de leurs rides et ridules, à atténuer leurs cicatrices d’acné ou à sublimer leur teint.

En revanche, les personnes de phototype IV et plus et à la carnation moyenne à foncée doivent prendre certaines précautions si elles souhaitent avoir recours au resurfaçage par traitement laser. Si les lasers non ablatifs ne sont pas aussi invasifs que les lasers ablatifs, les risques d'hyperpigmentation post-inflammatoire et de cicatrices sont réels. Ainsi, si vous envisagez une telle intervention, il est indispensable de la faire réaliser par un professionnel chevronné possédant d’excellentes connaissances en la matière et ayant déjà traité avec succès de nombreux patients à la peau plus foncée. Par ailleurs, il est extrêmement important que toutes les instructions pré- et post-intervention soient suivies de manière rigoureuse, en particulier l’utilisation d'une protection solaire à large spectre.

Les traitements laser ablatifs constituent une excellente option pour les patients dont la peau du visage est à un stade de vieillissement plus avancé et qui présentent des cicatrices profondes ou « creuses » et/ou une pigmentation significative ou sévère. Cette intervention de haute intensité peut toutefois provoquer d'importants dommages sur la peau. Par conséquent, seuls les patients dont la peau nécessite des mesures agressives doivent y avoir recours. Le rétablissement après un traitement au laser ablatif peut prendre plusieurs semaines et s’accompagner d’un certain inconfort. Ainsi, si vous souhaitez avoir recours à ce type de traitement, il est nécessaire de s’y préparer afin de gérer au mieux la période de rétablissement et d’éviter toute exposition au soleil.

S’il s’agit d'une intervention de haute intensité, les résultats sont significatifs, puisqu’un laser ablatif peut produire ses effets pendant cinq ans. En outre, il est possible de prolonger les résultats au-delà de cette période grâce à des traitements d’entretien en continu, comme les peelings chimiques et la microdermabrasion. Consultez systématiquement votre médecin pour savoir quel traitement cutané vous convient le mieux.

Quel que soit votre type de peau, il est également essentiel de passer en revue les médicaments que vous prenez avec votre dermatologue ou esthéticien(ne) : certains traitements, comme l’Accutane, sont susceptibles de rendre votre peau plus sensible aux UV.


COMMENT FONCTIONNENT LES TRAITEMENTS AU LASER ?


Le fonctionnement des traitements au laser non ablatifs

Les lasers non ablatifs délivrent une longueur d'onde de lumière précise pour créer une blessure contrôlée sur la peau et ainsi stimuler le renouvellement cellulaire. L’énergie émise par le laser atteint les couches les plus profondes de la peau de manière ciblée et contrôlée. Ces dommages induits par la chaleur déclenchent le processus de réparation cutanée et stimulent la production de collagène, une protéine structurelle responsable de l’élasticité, de l’intégrité et de la fermeté de la peau. Ces traitements n’abîment pas la surface de la peau.

Il existe différents moyens d’émettre la lumière d'un laser non ablatif. L’un d’eux est connu sous le nom de méthode non fractionnée, c’est-à-dire que le laser agit sur une zone entière de la peau. La seconde méthode est dite fractionnée. Bien plus courante, elle consiste à cibler uniquement une portion de la peau à la fois en émettant de la chaleur grâce à des milliers de colonnes microscopiques appelées zones de traitement micro-thermiques. Cette approche permet d’accélérer la cicatrisation de la peau, de réduire le temps de rétablissement et d’aider à atténuer les risques potentiels, ce qui en fait une option idéale pour les patients souhaitant arrêter leur activité le moins possible après le traitement.

Le fonctionnement des traitements au laser ablatifs

Au cours d'un resurfaçage par laser ablatif, un faisceau d’énergie lumineuse intense (laser) est dirigé vers la peau. Ce faisceau laser crée une plaie au niveau de la couche supérieure de la peau (épiderme). Dans le même temps, le laser atteint la couche inférieure (derme), ce qui entraîne la rétractation des fibres de collagène. Alors que la plaie cicatrise, une nouvelle peau plus lisse et plus ferme se forme. Tout comme les lasers non ablatifs, les lasers ablatifs peuvent être fractionnés ou non.


COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE DE LASER ?


Selon le traitement, votre dermatologue ou esthéticien(ne) prépare la zone à traiter en nettoyant votre peau. Il/elle vous donne également une paire de lunettes masque pour vous protéger les yeux. Et si nécessaire, on vous propose une crème anesthésiante à appliquer une ou deux heures avant le traitement.

Au cours d'un traitement laser non ablatif, votre dermatologue ou esthéticien(ne) passe le laser en douceur sur votre peau. Généralement, cette sensation est décrite comme similaire à celle d'un élastique qui claque sur la peau. Cette intervention peut durer de 20 minutes à 2 heures, selon la zone à traiter. Une fois la séance terminée, la peau est chaude au toucher, comme à la suite d’un léger coup de soleil, et ce jusqu’à 24 heures, selon le traitement. Il arrive qu’il faille refroidir la peau à l’aide d’une poche de glace ou d'un masque refroidissant. Les rougeurs, elles, disparaissent le plus souvent en quelques jours, parfois plus selon le type de laser utilisé et la zone traitée.

En cas de traitement laser ablatif, il est probable que le (la) technicien(ne) applique localement une crème anesthésiante. Ce traitement dure généralement entre 30 minutes et 2 heures, selon la technique utilisée et la taille de la zone traitée. Selon l’intensité du traitement laser, vous vous verrez peut-être prescrire un antidouleur. En effet, à la fin de l’intervention, il faut vous attendre à une sensation d’inconfort générale, à des rougeurs et à des gonflements pouvant perdurer jusqu’à deux à quatre semaines avant cicatrisation complète.

Le taux de rétablissement dépend du type de traitement et de la réaction de la peau. Afin de vous préparer, avant le traitement, demandez à votre dermatologue ou esthéticien(ne) quel type de soin post-traitement vous pourriez prendre.


QUAND PROCÉDER À UN TRAITEMENT LASER ?


Quel que soit le type de traitement laser, votre peau sera plus sensible aux UV qu’à l’habitude. Par conséquent, le mieux est de procéder à ces traitements pendant les périodes d’exposition réduite au soleil, comme à la fin de l’automne ou en hiver. Si vous vivez dans une région au climat assez chaud ou si vous choisissez d’avoir recours à ce type de traitement pendant les mois d’été, par exemple, il est impératif d’éviter autant que possible les expositions au soleil.

Néanmoins, quel que soit le moment auquel vous envisagez de recevoir votre traitement, il convient d’appliquer une protection solaire à large spectre au quotidien et de manière consciencieuse. Cela aidera non seulement à préserver les résultats du traitement, mais aussi à prévenir les futurs signes de vieillissement de la peau. Et pour une protection plus complète, votre dermatologue ou esthéticien(ne) pourra vous recommander des produits de soin à domicile, comme notre sérum antioxydant C E Ferulic SkinCeuticals. Testé immédiatement après des traitements laser ablatifs et non ablatifs, ce sérum puissant à base de vitamine C offre une protection environnementale haute performance, tout en contribuant à améliorer l’apparence des signes de vieillissement visibles.


OÙ EFFECTUER UN TRAITEMENT LASER ?


Comme presque toutes les interventions, les traitements laser présentent des risques : infections, changements de couleur de peau, rougeurs, gonflements ou ampoules. Afin d’éviter tout effet indésirable non nécessaire et d'optimiser les résultats, choisissez un professionnel agréé correctement formé ayant une grande expérience en matière de resurfaçage au laser. Votre dermatologue ou esthéticien(ne) établira avec vous le plan de traitement le plus efficace selon votre type et vos problèmes de peau et en fonction des résultats souhaités.


EST-IL NÉCESSAIRE DE SUIVRE UNE ROUTINE DE SOINS POST-INTERVENTION CHEZ SOI ?


Il est recommandé de suivre une routine de soins à domicile après un traitement laser non ablatif.

Pour optimiser votre traitement laser et en prolonger ses bénéfices, utilisez un sérum antioxydant à la vitamine C, comme notre best-seller C E Ferulic. Utilisé immédiatement après l’intervention, ce sérum à la vitamine C, vitamine E et acide férulique aide à réduire le temps d’arrêt d’activité en diminuant l’inconfort et l’apparence des rougeurs. Après le traitement, en tant que soin d’entretien quotidien, C E Ferulic agit comme complément en améliorant la fermeté et l’éclat de la peau pour un teint visiblement plus jeune. En bénéfice, il offre une protection environnementale haute performance en neutralisant les radicaux libres, responsables du vieillissement cutané prématuré.

Consultez systématiquement votre médecin pour obtenir des conseils personnalisés à appliquer chez vous.



NOS EXPERTS VOUS RECOMMANDENT

Pour une expérience optimale, veuillez tourner votre appareil